Le Lab’Cocagne

 
 

Laboratoire de la transition écologique et sociale

Véritables défricheurs sur les territoires les Jardins de Cocagne sont autant de lieux d’expérimentations de «rénovation» de l’économie comme le qualifiait Claude Alphandéry, 1er président du Conseil national de l’Insertion par l’Activité Economique (IAE). L’objectif est de réfléchir la question de l’insertion dans une logique anticipatrice plutôt que réparatrice en visant un débouché vers l’emploi dans une économie inclusive et durable.

Être un laboratoire autorise le Réseau Cocagne, les Jardins et leurs partenaires à rester ouverts, prendre du recul, travailler en partenariat avec des chercheurs, des experts, comme le Réseau le fait lors des forums et séminaires nationaux, autour de ses enjeux : la place du travail – ou de l’activité - dans notre société, l’évolution des modes de management, la co-construction de filières bio locales et solidaires, le bien-vivre alimentaire et l’inscription du droit à l’alimentation dans notre constitution comme il existe un droit au logement.

Ce Lab’Cocagne s’incarne sur certains Jardins qui s’ouvrent sous forme de lieux ressources ou tiers-lieux, à travers la valorisation des expérimentations de terrain et la programmation de débats.

De la même façon, la Maison Cocagne est pensée comme un havre pour réfléchir ensemble aux enjeux de transition écologique et sociale et propose une programmation de rencontres, débats, échanges et de réflexion entre praticiens, les faiseurs, et théoriciens, les chercheurs pour repenser la qualité de vie des individus dans la société d’aujourd’hui.